Fernando GALLEGO (vers 1440-après 1507) Les... - Lot 1 - Le Floc'h

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 2 050EUR
Fernando GALLEGO (vers 1440-après 1507) Les... - Lot 1 - Le Floc'h
Fernando GALLEGO (vers 1440-après 1507) Les saintes femmes (fragment). Peinture mixte sur panneau de pin, une planche, non parqueté. Fragment d'un panneau de retable (restaurations anciennes, soulèvement et petit manque visible). Auréoles dorées gravées et poinçonnées : d'origine. Haut. : 40,5 cm - Larg. : 24 cm Cadre mouluré et doré du XVIIe siècle. La disposition des personnages fait fortement penser à un fragment d'une Déposition du corps du Christ où l'on reconnaît trois saintes femmes auréolées dont sainte Madeleine se détachant au premier plan, la chevelure défaite et vêtue de son manteau rouge traditionnel. Les dimensions imposantes des protagonistes, leurs larges visages soulignés de traits appuyés dont on dénote le dessin sous-jacent, les regards aux yeux globuleux expriment la résignation, l'émotion contenue, voire même un certain expressionisme dans la bouche entr'ouverte de sainte Madeleine. Le traitement des lourdes draperies aux plis cassants, d'ascendance flamande, et l'emploi de coloris saturés, apparentent l'ensemble du tableau au style des oeuvres de Fernando Gallego. Originaire de Salamanque et travaillant en Castille Leon à la fin du XVe siècle. Il fut l'une des personnalités majeures de la période hispano-flamande en Espagne. Ses nombreuses oeuvres conservées, la plupart peintes sur panneaux et inspirées de gravures allemandes, témoignent d'une forte personnalité inventive au style monumental, sévère et réaliste. On pourra rapprocher de notre sainte femme voilée de bleu, d'autres oeuvres du même peintre, notamment le visage de la Vierge dans la Pietà signée par Gallego vers 1470 (Madrid, Musée du Prado) ou bien encore la sainte Madeleine et l'ange musicien, vu de face ( fig.1) placé en haut à senestre du Couronnement de la Vierge (Salamanque, Museo Diocesano). Quant au profil de la femme à gauche de notre panneau, la comparaison est tout aussi éloquente avec le visage de saint Grégoire dans la Messe de saint Grégoire (fig.2) (collection particulière ; cf. La Pintura gotica hispanoflamenca, Bartolomé Bermejo y su epoca, exposition Barcelone, Bilbao février-mai 2003, n°56, fig. p.403). Ces oeuvres étant généralement datées vers 1470-1480, notre panneau doit s'insérer dans la même période. Expertise réalisée par le Cabinet TURQUIN, Monsieur Stéphane PINTA - 01 47 03 48 78 - stephane.pinta@turquin.fr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue