Pendule dite « la lettre d’amour » en bronze...

Lot 142
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 2 000 EUR

Pendule dite « la lettre d’amour » en bronze...

Pendule dite « la lettre d’amour » en bronze ciselé et doré représentant une femme drapée à l’antique, le pied posé sur un tabouret curule, donnant une lettre à une colombe et tenant un médaillon figurant l’être aimé de profil.
Époque Empire.
Haut. 50,5 cm – Larg. : 39 cm – Prof. : 16 cm

Bibliographie :
- Hans Ottomeyer and Peter Pröschel, « Vergoldete Bronzen », 1986, p. 377 ;
- Elke Niehüser, « French Bronze Clocks », 1999, couverture et p. 120 ;
- Pierre Kjellberg, « Encyclopédie de la Pendule Française du Moyen-Âge au XXe siècle », 1997, p. 397 ;
- Jean-Nerée Ronfort et Jean-Dominique Augarde, « À l’Ombre de Pauline, La Résidence de l’Ambassadeur de Grande Bretagne à Paris », 2001, p. 70.


Le modèle de notre pendule doit être rapproché de celui réalisé par le bronzier François-Louis Savart.
Plusieurs modèles similaires sont répertoriés :
- Paris, Ambassade de Grande Bretagne, anciennement Hôtel Pauline Borguèse, sœur de Napoléon Bonaparte, racheté avec son contenu en 1814 parle Duc de Wellington ;
- Karlsruhe, Badische Landesmuseum.

Expert : Cabinet Authenticité - Monsieur Cédric Hénon - 01 76 63 32 43 - contact@authenticite.fr
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue