Attribuée à BESSIÈRE et SCHNEIDER Boîte à...

Lot 205
Aller au lot
8 000 - 12 000 EUR
Résultat : 12 000 EUR

Attribuée à BESSIÈRE et SCHNEIDER Boîte à...

Attribuée à BESSIÈRE et SCHNEIDER
Boîte à musique miniature en forme de harpe en or 18K, perles, brillants et émail polychrome. La caisse de résonance est ornée d’un trophée de musique, les corps sonores sont décorés de carquois dans des encadrements de perles sur fond d’émail bleu translucide et le chapiteau est orné de guirlandes perlées retenues par des cornes de bouc. La table d’harmonie à fleurs stylisées présente la commande d’action du mécanisme (infimes accidents et manque une guirlande au chapiteau).
Travail suisse, vers 1810.
Haut. : 7 cm - Larg. : 5 cm - Poids brut : 44 g

On joint une clef lyre en or rose (Poids : 2,69 g).

À partir de 1780, la mode des bijoux miniatures devient la spécialité des artisans de Genève. Les boîtes à musique se développent à partir de 1796 grâce à l’invention de mouvements musicaux minuscules par Antoine Favre Salomon. Les grands maîtres sont alors Isaac Piguet ou Henri Capt. Bessière et Schneider en font également partie. À eux deux, ils vont allier technique et raffinement. Ils ont été associés pendant une très courte période de 1805 à 1808 durant laquelle ils produisirent des petits objets d’une grande qualité. Des modèles similaires à notre harpe sont visibles au Victoria Albert Museum, au musée Cognacq-Jay et au musée Patek Philippe.

Modèle similaire vendu chez Sotheby’s le 10 juin 2013 sous le lot 66.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue